S'inscrire

Inscription Newsletter


ListeConférences

Radio Medecine Douce

Interview

s patryk luba
Patryk Luba

Patricien de La Trame
6 rue Taufflieb
67140 Barr
Tél : 06 77 76 63 32/03 68 05 38 17
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
www.latramedumont.com



Qu’est-ce que la trame ?

C’est une technique qui travaille sur l’énergétique et sur les mémoires. Avec ma formation, j’ai la capacité de percevoir la grille d’information (la trame) qui structure le corps de la personne. Et je peux ainsi influer sur la vibration, libérer l’information bloquée et permettre le rééquilibrage. Les causes les plus fréquentes de perturbations viennent de nos émotions qui laissent à l’intérieur de nous des bloquages sur notre Trame et nuisent à la bonne circulation de l’information de celle-ci. Les soins se font sur différentes parties du corps qui correspondent à des portes d’accès. Ce qui me plait beaucoup dans cette technique est qu’elle permet de mieux se relier à soi-même et de retrouver un profond bien-être.


Vous êtes thérapeute en trame, comment en êtes-vous arrivé à pratiquer cela ?

Au début, je m’intéressais à l’alchimie. Cela fait 6 ans de cela. Et, un jour, j’ai voulu aller plus loin dans le domaine des soins et de l’énergétique et je suis tombé par hasard sur cette technique « La Trame ». Au même moment, une formation sur la trame était proposée à Metz. J’ai sauté sur l’occasion et je m’y suis inscrit. Je ne connaissais pas du tout cette technique avant de faire la formation. J’ai vraiment suivi mon intuition.


Depuis combien de temps pratiquez-vous cette technique ?

J’ai été formé il y a 2 ans à cette technique. Elle se déroule en 3 étapes avec 3 week-end de formation. Pendant 1 an, j’ai expérimenté cette approche avec des personnes volontaires. Et depuis 2013, j’ai ouvert mon cabinet que j’ai appelé « La Trame du Mont ». Mon cabinet principal est à Barr au pied du Mont Saint Odile d’où le nom. J’ai également un cabinet à Strasbourg pour les personnes habitant dans ce secteur.
Ce n’est pas mon métier principal. Je suis infographiste et webdesigner à mon compte.


Comment se déroule une séance ?

Une séance dure de 30 à 60 minutes. J’appose mes mains au-dessus du corps de la personne sur différents points bien précis. Il y a 16 points ou portes d’accès. Et je peux ainsi ressentir les informations bloquées ou présentes dans ces parties. Et ces informations se libèrent. Parfois c’est des informations toutes simples et parfois c’est carrément des nœuds. Dans ce cas, il est préférable de faire plusieurs séances afin de libérer progressivement ces couches. J’impose un délai minimum de 3 semaines entre 2 séances. C’est le temps nécessaire d’intégration et de changement.
Parfois la transformation est immédiate ou parfois on ressent les changements une semaine après la séance.


Pour quelle raison les personnes viennent vous voir ?

Elles viennent pour des maladies, des mal-être, des périodes de crise dans leur vie. J’explique bien que ce qui se libère n’est parfois pas ce pourquoi la personne était venue au départ. Parfois, il y a tout autre chose qui vient et qui doit se libérer.
Par exemple, j’avais un patient qui avait un diabète prononcé et qui n’arrivait plus à faire 10 mètres sans devoir s’assoir. Grâce aux séances de trame, il peut à nouveau marcher longtemps et n’a plus toutes ces douleurs aux jambes. J’ai aussi le cas d’une personne qui était bloquée dans son divorce. 2 jours après la séance, toute la situation s’est dénouée et elle enfin pu finir son divorce. J’ai aussi une personne qui avait beaucoup de soucis professionnels. Après chaque séance, il se passait quelque chose de positif pour la personne : changement de travail, …
Ainsi ça peut aider pour la vie de couple, la confiance en soi, les schémas de vie, le travail, l’insécurité, … Je trouve cette technique formidable pour tout ce qu’elle peut apporter.


Comment travaillez-vous énergétiquement ?

Contrairement à d’autres techniques énergétiques, je ne me protège pas. Je laisse l’énergie faire. C’est comme si je laissais passer une vague d’un océan de la personne. Lors de la séance, je partage aussi les bénéfices des soins et lorsque le sujet fait écho chez moi, cela peut me toucher. Mais ça s’arrête à ce niveau.
Et contrairement au Reiki par exemple, il n’y a pas d’initiation pour pouvoir maîtriser cette technique. C’est une technique qui s’apprend.


C’est une technique assez récente ?

Elle existe depuis 20 ans. Elle a été fondée par Patrick Burensteinas qui est physicien de formation mais qui est surtout un alchimiste. Il a mis au point cette approche. Aujourd’hui elle est gérée et fédérée par une association de thérapeutes « Tramistes » à Paris.
Elle n’est pas très répandue encore en Alsace. Nous ne sommes 2 thérapeutes. L’autre thérapeute est sur Colmar.
Il y a beaucoup de thérapeutes tramistes en Ile-de-France et dans le Sud de la France. Cette technique est beaucoup plus répandue rapidement au Québec où elle est utilisée notamment par les naturopathes.


Qu’est-ce que vous faites pour votre bien-être personnel ?

D’abord je suis végétarien, je fais attention à ce que je mange. Je m’intéresse également beaucoup à la géobiologie et aux lieux énergétiques. Je vais souvent sur ces lieux afin de me ressourcer. J’ai déjà fait des pèlerinages spirituels. J’ai, par exemple, fait un pèlerinage entre Paris et le Mont Saint Michel pendant un mois avec une ONG « Le Sentier ». Et c’est vraiment très bénéfique !


Quels sont vos projets ?

Mise à part ce métier de thérapeute de la trame, je souhaite lancer un pèlerinage sur les lieux énergétiques en Alsace. Mon projet serait de faire un pèlerinage de 7 jours entre différents lieux énergétiques (Taenchel, Mont Saint Odile, Donon, …) avec comme point d’arrivée la Cathédrale de Strasbourg. Je pense concrétiser ce projet courant de l’année 2014.






 

Interview Jean-Edern HERRMANN (Janvier 2014)